PHPixie, le framework magique

PHPixie, le framework magique

18/03/2014

Derri​‌‍​‌​‌‍​‍ère ce nom de fées et un logo plutôt girly se cache un framework PHP léger, rapide, efficace et simple de prise en main. Le code est propre et très bien documenté et si vous êtes curieux ou avez besoin d’ouvrir le capot pour voir comment ça fonctionne, vous verrez que c’est un vrai plaisir.

Le framework suit le modèle MVC, pas de moteur template par défaut mais il est possible d’ajouter un module pour les templates HAML et Twig. Pour l’installation, rien de plus simple, un coup de Composer sur phpixie/project et le tour est joué.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Composer est un gestionnaire de dépendance pour les projets PHP, il permet de récupérer facilement la dernière release d’un projet sous la forme de package, de les mettre à jour, de les supprimer et aussi de générer le graph des dépendances vous permettant ainsi de vous affranchir des require et include grâce à l’autoload.

PHPixie bénéficie aussi de son propre ORM qui est plutôt bien fait et efficace, d’un service de routage des requêtes, d’une documentation à jour, d’une série de tutoriels pour la prise en main et d’une communauté active. Encore une fois pour les anglophobes, passez votre chemin.

Pour les modules on retrouve l’authentification, la gestion des caches, un gestionnaire de version pour les bases de données, d’envoi de mail, de modification d’images, de validation de formulaires et de pagination.

Pour ma part je l’utilise dans le cadre d’un nouveau projet et je n’en suis pas déçu, c’est l’alternative parfaite pour les petits projets ou sortir un Symfony ou un Zend est inutile.

Le projet est disponible sur GitHub donc il est tout à fait possible d’ajouter sa brique à l’édifice. Vous trouverez toutes les informations sur le site du framework.