Nexus 4, 6 mois plus tard

Nexus 4, 6 mois plus tard

02/08/2013

Je​‌‍​‌​‌‍​‍ sais, il était temps. Ca fait six mois que je l’ai toujours avec moi, c’est plutôt massif, noir, étonnement beaux et ça brille. Je parle bien-sûr de mon Google Nexus 4. Il s’agit d’un téléphone manufacturé par LG sous la référence E960 et revendu en exclusivité par Google sous le nom de Nexus 4. Ceci n’est pas un comparatif mais une évaluation du téléphone.

Avec cet appareil Google frappe fort sur le marché du mobile en proposant un mobile très performant à un prix défiant toute concurrence. Comptez 299€ pour la version composée de 8Go de mémoire et 50€ supplémentaire pour la version de 16Go, frais de livraison en sus. A titre indicatif ses concurrents directs que sont l’IPhone et le Samsung Galaxy SIII affichent un prix respectif de 679€ et 365€.

Le packaging

Lors de ma commande j’ai eu quelques problèmes de délais de livraisons due à une pénurie, l’appareil n’était plus disponible en stock, en revanche le délai de livraison lui a été respecté (1jour entre l’envoi et la réception). Dans la boite vous trouverez, un câble USB de type micro-USB qui vous servira à connecter votre smartphone à votre ordinateur mais aussi à le recharger, un adaptateur secteur – usb qui vous servira à recharger le téléphone, un kit main libre, une notice d’utilisation et bien sûr le téléphone.

Les performances

Au niveau du processeur le Nexus 4 est équipé d’une puce SnapDragon de Qualcomm Quad Core cadencé à 1.5 Ghz et épaulé de 2Go de mémoire vive, en faisant un téléphone très performant et rapide. Au niveau de la mémoire interne la version 8Go se fait un peu légère, le standard actuel étant plus à 16Go, et le maximum de 16Go semble très petit face aux versions 32Go voir 64Go de ses concurrents. Au niveau des communications retrouve bien sûr le WI-Fi, le GPS, le Bluetooth, 3G. On notera que le téléphone ne gère pas la norme LTE (4G) ce qui est bien dommage. Le téléphone dispose aussi d’un contrôleur NFC et d’un système de chargement sans fils par induction. Au niveau de l’écran, on profite d’un joli 4,7 pouce pour une résolution de 1280 x 768 pixels et une densité de 318 ppi. On est donc dans du haut de gamme.

Les dimensions

Si les 4,7 pouces évoqués plus tôt vous a fait peur alors cette article devrais vous achever. Le téléphone est grand avec 13, 39 cm de hauteur, 6, 87 cm de largeur et 0, 91 cm de profondeur. C’est plus grand qu’un IPhone mais plus petit qu’un Galaxy SIII. Au niveau du poids le téléphone pèse 139g.

Le système

Le téléphone est livré avec la version 4.2 d’Android. Le téléphone bénéficiera des mises à jour régulières de Google. Si vous êtes aventurier vous pourrez aisément changer de système d’exploitation pour passer sous Ubuntu-Phone ou Firefox-OS.

Le développement

Et oui on ne pouvait pas passer à côté de cette étape. J’ai récemment commencé a travaillé avec le NDK Android qui permet de travaillé en C++ sur un téléphone Android (« Je nourris une passion profonde pour Java » – Une personne ironique). Tout développeur comprendra ma détresse au sujet de l’émulateur Android et comment il peut vous rendre très fou, très rapidement. J’utilise maintenant mon Nexus pour tester et débogué mes application, l’avantage étant que je peux tout tester sans me dire « zut, ça va être lent ».

Mon avis

Je ne suis pas déçu de ce téléphone, il est très performant et va au-delà de ce que je pourrais demander à un téléphone. Le seul point noir reste la batterie, deux jours grands max avec une utilisation légère. Au niveau de la mémoire, j’ai la version 16Go qui est déjà rempli à 80%. Après c’est selon l’utilisation que vous en avez.